Partagez | 
 

 ➀ ☇ la liberté, bientôt vous pourrez l'espérer. | pv artemisia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Ganymède A. Carys



Saveur Inconnue

Messages : 44 Depuis : 08/05/2017

Situation professionnelle : saveur inconnue. un titre que je ne connais pas mais qui est dorénavant le miens. la saveur, ou la sensation perçue par l'organe du goût. un mélange qui réveille les papilles. titre mystérieux cachant la prochaine prostitution de ma chair.
Situation maritale : célibataire. je n'ai jamais céder aux charmes de quelques créatures humaines. cela ne m'a jamais intéressé à vrai dire. aujourd'hui, j'avoue regretter, ne pas savoir que je n'aurais pu le droit d'aimer, seulement n'être qu'un corps que l'on prend pour quelques sensations chimiques de plaisir pervers.
Situation politique : neutre. autrefois, j'avais une réelle dévotion envers ces hommes et ces femmes issues du gouvernement, mais aujourd'hui, c'est différent. j'accepte ma nouvelle condition, mais malgré tout, je ne peux m'empêcher de me poser des questions.

Age : 21


MessageSujet: ➀ ☇ la liberté, bientôt vous pourrez l'espérer. | pv artemisia Sam 13 Mai - 16:24


la liberté, bientôt vous pourrez l'espérer.
─ tristes oiseaux ! voyez, réduits à l'implorer ─
Fais plaisir et tu n'auras pas à rester enfermé indéfiniment dans les cachots. Voilà la proposition qui m'était donnée à cet instant même où j'acceptais cette nouvelle journée, prisonnier, espérant que le lendemain soit moins las, que l'on ne me fera pas plus de mal, que la nourriture sera meilleure. On m'avait proposé un destin plus agréable, plus doux. Satisfaire nos grands conquérants, leur montrant que l'on ne pouvait pas être plus désagréable que l'on n'ait été, jadis. J'ai alors longuement réfléchis sur le contrat qui m'avait été présenté. C'était maintenant ou jamais. Je devais signer ou refuser. Signer et accepter une chose sans réellement connaître les conséquences ou refuser et exister dans une cage comme un piètre oiseau pris dans les mailles du filet de l'oiseleur. Finalement, il a fallut de rien pour que je finisse par céder à la suggestion de l'individu. Le Cerbère s'était montré convaincant. Alors j'ai dis oui, espérant ne plus jamais revoir ce milieu lugubre dans lequel j'avais siégé depuis ces trois jours. En espérant bien évidemment que ma vie serait également plus agréable. Qu'au final, j'y gagnais dans cette histoire... Alors, il m'a sorti de là, me demandant de le suivre. Je restais sur mes gardes. Ce n'était pas un piège ? J'avais réellement le droit à la liberté ? Je devenais une Saveur Inconnue à partir d'aujourd'hui ? Mais d'ailleurs, qu'est-ce que cela devait toujours bien signifier ? Je voulais insister. L'expression "faire plaisir" restait vague. Qui plus est, le fait qu'il me guidait à travers le reste du Temple me prouvait bien que je n'étais pas encore complètement affranchis de mes chaînes. Par la même occasion, il m'indiqua enfin très clairement que je ne pourrais quitter ce bâtiment afin de circuler librement en ville. D'un côté, c'est comme si ma cellule avait été aménagée différemment pour la rendre attrayante. Et qu'elle cellule. Nous arrivons dans un petit salon bondé de plusieurs individus qui se retournent presque automatiquement lorsque j'apparais dans la pièce. La tension monte en moi, je n'aime pas vraiment être exposé de la sorte sans être prévenu. Ce que j'apprécie, c'est lorsqu'un publique vous écoute chanter et danser, pas quand il vous prend ainsi par surprise. Le Cerbère fini alors par m'indiquer que cela resterait ma pièce personnelle ainsi que celle des autres Saveurs. Celles qui se trouvaient déjà présentes dans la pièce. Alors, nous étions tous des criminels ? J'avais du mal à y croire. Qu'est-ce qu'elles avaient fait pour finalement mériter ça ? Même si elles pouvaient être toutes différentes, on avait le sentiment qu'elles se ressemblaient malgré elles ; Pour leur beauté. Était-ce le critère pour échapper à l'emprisonnement ? Être beau ? Jamais je n'avais songé que cela puisse être l'un de mes traits. Je ne suis aucunement narcissique, et croyant d'être doté d'une aussi grande particularité... Et puis, cela serait étrange. Avoir des traits qui sortent de l'ordinaire, cela ne servait à rien. Nous serions donc condamné à n'être que des décorations ? C'est inhumain. Contre nature. De l'injustice. Impossible.
Je reste sur place, ne sachant alors réellement que faire. Et je n'ose également pas aller vers les autres. C'est seulement lorsqu'une demoiselle passa prêt de moi, que je finis finalement par prendre mon courage à deux mains pour prendre la parole. ≪ - Hey ! Bon..Bonjour... ≫ fis-je alors doucement. ≪ - Tu..Tu peux me dire ce qu'on est censé faire ici ? Je n'ai pas compris comment j'pourrais me faire pardonner de mon crime... ≫


Dernière édition par Ganymède A. Carys le Sam 20 Mai - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Artemisia Ambrózy‎



Saveur Inconnue

Messages : 53 Depuis : 06/05/2017

Situation professionnelle : Saveur / danseuse
Situation maritale : Célibataire
Situation politique : rien ♥



MessageSujet: Re: ➀ ☇ la liberté, bientôt vous pourrez l'espérer. | pv artemisia Dim 14 Mai - 19:36

Marche comme s'il s'agissait de ton dernier pas.feat Ganymède A. Carys Cela fait un moment que j'écoute ces filles parler. Je ne suis pas certaine de tout comprendre. En fait je sais a présent ce que je dois faire ici, mais cela me trouble toujours. Ma première expérience a été un peu étrange. Pas douloureux au contraire, mais je crois que c'est cela qui me trouble. J'avais toujours entendus ma grand mère dire que les hommes faisait toujours mal, qu'ils ne donnait jamais de plaisir. Alors pourquoi j'avais ressentit ces sensations ? Je ne comprend pas bien, et surtout je me demande si cela sera aussi bien avec tout les hommes. Ce monde ou je vit actuellement est un peu troublant. Comme un monde a pars.

Un monde ou tout le monde n'est pas tendre, j'ai du mal a comprendre pourquoi certaine filles se déteste. C'est déjà assez difficile de vivre ici entre quatre murs j'ai des fois l'impression d'étouffer. Alors pourquoi se disputer. Doucement je caresse le chaton qui se trouve sur mes genoux.

Jusqu’à ce que j'en aille un peu marre de ces ragots. Serrant le chaton contre moi je me redresse, pour aller marcher un peu. Heureusement qu'il y a un jardin ou l'on peu un peu voir le ciel. Sinon je crois que je deviendrais complètement folle. Et puis ce jardin me permet de m’entraîner tout les jours. J'aime faire un peu d'étirement en me levant. Plonger dans mes pensées je ne fais pas vraiment attention au jeune homme prés de qui je passe.

Sauf qu'il m'interpelle, un sourire doux apparus sur mon visage. Il est mignon dans son genre, mais il semble un peu perdus. Un jeune homme que l'on a envoyer ici pour perdre quelques choses ? Je ne sais pas vraiment j'ai entendus tellement de chose en peux de temps.

A la question du jeune homme je lui prend doucement la main pour le guider vers un coin plus tranquille. Et surtout ou j'ai laisser mon carnet et mes stylos. Doucement je pose le chaton par terre, surveillant qu'il ne s'éloigne pas. Ce birman est tellement adorable, c'est mon seul trésor. Pendant quelques instants je me concentre sur ce que je trace sur le papier.

*Je peux essayer de t'expliquer mais je n'en sais pas beaucoup non plus. Je suis arrivée il y a peu et j'ai juste commencer a être active. Si j'ai bien comprit on doit être a disposition du gouvernement quand il vient ici chercher un peu de plaisir et de relaxation. Je crois qu'on doit faire ce qu'il nous disent, même quand on doit faire comme mari et femme.*

Oui bon je ne suis pas douée pour décrire l’amour. En silence je tends le carnet a l'homme, en espérant qu'il sache lire. Mon sourire n'a pas perdus sa douceur, alors que je me baisse pour caresser le chat. J'ai envie de bouger pour le moment, cela me prend des fois.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Ganymède A. Carys



Saveur Inconnue

Messages : 44 Depuis : 08/05/2017

Situation professionnelle : saveur inconnue. un titre que je ne connais pas mais qui est dorénavant le miens. la saveur, ou la sensation perçue par l'organe du goût. un mélange qui réveille les papilles. titre mystérieux cachant la prochaine prostitution de ma chair.
Situation maritale : célibataire. je n'ai jamais céder aux charmes de quelques créatures humaines. cela ne m'a jamais intéressé à vrai dire. aujourd'hui, j'avoue regretter, ne pas savoir que je n'aurais pu le droit d'aimer, seulement n'être qu'un corps que l'on prend pour quelques sensations chimiques de plaisir pervers.
Situation politique : neutre. autrefois, j'avais une réelle dévotion envers ces hommes et ces femmes issues du gouvernement, mais aujourd'hui, c'est différent. j'accepte ma nouvelle condition, mais malgré tout, je ne peux m'empêcher de me poser des questions.

Age : 21


MessageSujet: Re: ➀ ☇ la liberté, bientôt vous pourrez l'espérer. | pv artemisia Sam 20 Mai - 20:06


la liberté, bientôt vous pourrez l'espérer.
─ tristes oiseaux ! voyez, réduits à l'implorer ─
J’interpelle une demoiselle, espérant que cette dernière ne s'arrête pour m'aider à retrouver mon chemin, mon destin. Je ne sais que faire pour faire plaisir aux grands hommes et aux grandes femmes composant notre gouvernement. Je me pense aucunement différent des autres personnes issues d'Ashtown. Je suis encore capable de chanter et de danser ainsi que de soigner les gens, mais de là à dire que je suis le meilleur d'entre tous, je ne crois pas. Alors, je préfère demander afin d'être sûr de mes devoirs pour ne pas faire n'importe quoi et risquer de retourner dans les cachots à tout jamais. Heureusement, l'inconnue s'arrête, me dévisage et me sourit également. Je suis aux anges, rassuré à l'idée de ne pas tomber sur une mauvaise personne qui ne saurait que faire de se préoccuper d'un individu comme moi et que me repousserait pour me condamner à la confusion face à mon nouveau statut. Bien au contraire, elle me prend même la main pour m'entraîner dans un autre coin tandis que son autre poigne tient un chaton dont je viens tout juste de remarquer la présence. Petite boule de poil qu'elle pose d'ailleurs au sol pour se saisir d'un carnet et d'un stylo afin d'écrire dessus. Au début, je ne comprends pourquoi elle fait ça jusqu'à ce qu'elle vienne me tendre ce petit livre où je découvre sa réponse. ≪ - Oh... Tu.. Tu ne parles pas ? Désolé, je... Je ne le savais pas... ≫ m'exclamais-je d'abord maladroitement. Je continue alors à lire, découvrant qu'elle est tout aussi nouvelle que moi et que nous sommes là pour être à la disposition de nos monarques. Au début, je me disais alors qu'il ne serait seulement question de jouer les serviteurs. Que l'on devrait s'occuper de la basse besogne qu'ils ne pouvaient s'occuper d'eux-même, comme je pouvais également le comprendre... Mais faire comme si nous étions mari et femme ? Je fronçais les sourcils. Qu'est-ce que cela pouvait bien signifier ? ≪ - N'ont-ils pas déjà des personnes qu'ils aiment, pour ça ? Je veux dire... ≫. Je ne savais pas comment m'expliquer. Cela me paraissait encore étrange, impossible. Peut-être que je ne voulais tout simplement pas l'accepter. Mais dans tout les cas, je finis par rendre le carnet à la demoiselle avant de me concentrer d'avantage sur le petit félin qu'elle caressait à nouveau. ≪ - ...C'est le vôtre ? On a le droit d'avoir des animaux de compagnie ici ? ...Il est plutôt beau ! ≫. Je répondis à son sourire en faisant autant avant de changer complètement de sujet. ≪ - Vous aussi, vous avez donc été condamnée pour un crime ? Si je ne suis pas indiscret, puis-je vous demander lequel ? ≫. Je me rendais néanmoins compte que je devais devenir certainement envahissant. Elle m'avait déjà beaucoup aidée en répondant à mes premières interrogations, je ne voulais pas qu'elle le regrette maintenant.  ≪ - Je... Ne vous sentez pas obligé de répondre à toutes mes questions si vous ne voulez pas y répondre... Je comprendrais. ≫ rajoutais-je alors afin de me rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




I DO BELONG HERE, I AM
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: ➀ ☇ la liberté, bientôt vous pourrez l'espérer. | pv artemisia

Revenir en haut Aller en bas
 

➀ ☇ la liberté, bientôt vous pourrez l'espérer. | pv artemisia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stand My Ground ::  :: Temple of Doom :: Salon des Saveurs-
Sauter vers: