Partagez | 
 

 Song of Desperation - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Sara Queen



Saveur Inconnue

Messages : 41 Depuis : 05/05/2017

Situation professionnelle : Saveur Inconnue
Situation maritale : Inexistante, je ne suis qu'un objet
Situation politique : Je veux le voir brûler vif!



MessageSujet: Song of Desperation - PV Sam 20 Mai - 21:43

Song of Desperation


Avatar
Ganymède ✶ Sara
 


Mon regard était tourné vers le ciel, assise dans cette belle cage en dorée, j’étais assise confortablement sur un fauteuil près de la fenêtre. Nous étions tous dans une tour en ivoire. Loin des gens qu’on avait jadis côtoyé, ils ignorent même qu’on existaient encore. Je soupire et pose ma tête entre mes mains. Parfois, non même souvent, j’envie les habitants d’Ashtown. Ils ignorent la chance qu’ils ont d’être libre, de pouvoir faire ce qu’ils souhaitent, de décider de leur propre vie. Je me sentais parfois comme Quasimodo, à observer tout ce qui se passait en bas, sans jamais pouvoir participer. Ma vie d’avant… avec le temps j’avais déjà fini par l’oublier. La Sara d’avant, c’était une toute autre femme que celle que j’étais aujourd’hui. Je ne saurais plus dire depuis combien de temps j’étais ici… Trop longtemps surement, car j’avais l’habitude que mon âme n’existait plus, je n’étais qu’un fantôme qui cherchait une manière de se venger. Mais pour l’instant cette vengeance, je la garde profondément caché dans un coin noir de mon esprit. Quand la porte s’ouvrit, je levais à peine mes yeux vers le nouveau arrivant. Ce n’était pas un client, donc je pouvais reporter mon attention sur l’extérieur.

Je n’avais que très peu d’amis dans ce salon. Peut-être est-ce que c’était de ma faute. Peut-être est-ce que j’étais trop sévère, ou encore trop renfermé. Mais la vérité était que j’avais souffert de trop pour pouvoir encore me fier à une autre âme humaine. Alors je préférais être cette statue de glace, comme ces statues de déesse de l’antiquité. Froide mais sensuelle. Tout ce qu’il faut pour survivre dans un tel lieu. Je m’occupais que très rarement des autres saveurs. A quoi bon ?
(c) code par kusumitagraph pour stand my ground
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Ganymède A. Carys



Saveur Inconnue

Messages : 44 Depuis : 08/05/2017

Situation professionnelle : saveur inconnue. un titre que je ne connais pas mais qui est dorénavant le miens. la saveur, ou la sensation perçue par l'organe du goût. un mélange qui réveille les papilles. titre mystérieux cachant la prochaine prostitution de ma chair.
Situation maritale : célibataire. je n'ai jamais céder aux charmes de quelques créatures humaines. cela ne m'a jamais intéressé à vrai dire. aujourd'hui, j'avoue regretter, ne pas savoir que je n'aurais pu le droit d'aimer, seulement n'être qu'un corps que l'on prend pour quelques sensations chimiques de plaisir pervers.
Situation politique : neutre. autrefois, j'avais une réelle dévotion envers ces hommes et ces femmes issues du gouvernement, mais aujourd'hui, c'est différent. j'accepte ma nouvelle condition, mais malgré tout, je ne peux m'empêcher de me poser des questions.

Age : 21


MessageSujet: Re: Song of Desperation - PV Dim 21 Mai - 17:09


song of desperation.
─ dance of depression ─
Voilà quelques jours que je me retrouvais enfermé dans le salon des saveurs et que je commençais à comprendre tout l'enjeu de ma situation. Être une saveur inconnue. Plaire aux membres du gouvernement. À ces individus qui venaient et repartaient chez nous. Jusqu'à maintenant, j'avais su appliquer plusieurs occupations avec brio. Comme celui de servir à boire et à manger par exemple. Ou même de masser, mettant en avant mes capacités de guérisseur. Mais le mieux dans tout ça, ce fut aujourd'hui même alors qu'on m'admira pour mes capacités en danse et en chant. Il n'y avait eu que moi face à un public admiratif. Au final, je me disais que je ne faisais que d'accomplir ce que j'avais toujours su faire. Sauf que cette fois-ci, je ne le faisais que pour nos grands monarques, ceux et celles qui venaient ici. Cela devait être un grand privilège. Pourtant, certaines personnes ne semblaient pas comprendre ce qui était en train de leur arriver. Beaucoup se cachaient le visage, comme honteux d'eux et pleuraient jusqu'à n'en pas finir. Moi, je sautillais à travers le salon en chantonnant et en sifflotant, semblable à un oiseau qui virevoltait, tout joyeux. Même en cage. Je me montrais insouciant de tout ce qu'il pouvait se dérouler ici. Cela ne pourrait pas être pire que les gladiateurs qui eux, sont condamnés à se battre jusqu'à ce que la mort s'en suive. Nous, nous étions en sécurité. Et ce fut avec le même optimisme, que je pénétrais à l'intérieur de nos quartiers, songeant à m'exiler de nos maîtres afin de faire une pause alors que j'avais précédemment animé la salle de part ma danse endiablée, accompagné d'autres saveurs du salon. Cela ne m'avait aucunement déplu mais par contre, cela m'avait bien plus fatigué. Haletant, j'allai m'asseoir à l'un des sièges faisant face à l'une des fenêtres à côté d'une belle demoiselle, espérant profiter de l'air qui pénétrerait à l'intérieur du bâtiment pour me rafraîchir et présumant faire connaissance avec la Saveur qui s'était trouvée ici avant moi. Elle-même d'ailleurs semblait ailleurs, brisée de l'intérieur. ≪ - Qu'est-ce qu'il ne va pas ? ≫ décidais-je de lui demander donc soudainement, souhaitant néanmoins ne pas paraître trop intrusif.


Dernière édition par Ganymède A. Carys le Lun 22 Mai - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Sara Queen



Saveur Inconnue

Messages : 41 Depuis : 05/05/2017

Situation professionnelle : Saveur Inconnue
Situation maritale : Inexistante, je ne suis qu'un objet
Situation politique : Je veux le voir brûler vif!



MessageSujet: Re: Song of Desperation - PV Dim 21 Mai - 20:57

Song of Desperation


Avatar
Ganymède ✶ Sara
 


Perdue dans mes souvenirs et mes pensées, je ne relevais pas mon regard quand il s’installait non loin de moi. Je ne fis que rarement attention aux nouveaux arrivants, d’ailleurs je fis rarement attention tout court à tout être humain qui pouvait m’entourer. Néanmoins mon regard se tournait doucement vers le nouveau. Qu’est-ce qui n’allait pas ? Je ris doucement, tout en secouant la tête. Il posait déjà les plus mauvaises questions. « tu devrais plutôt demander ce qui va. »  Qu’est-ce qui n’allait pas ? Devais-je réellement répondre à une telle question stupide ? J’en doute fort. Pourtant j’étais quand même un peu intrigué par la naïveté de ce jeune homme. Il était nouveau, peut-être n’avait-il pas encore réalisé ce qu’il allait devoir faire, comment son corps allait être utilisé et comment son âme allait en souffrir ? « Non sérieusement, qu’est-ce qui te semble donc parfait dans cette cage en or ? » Je n’avais pas pour habitude de répondre réellement aux questions qu’on me pose, généralement je les détourne en posant des autres questions. Je n’aime pas parler de moi. De toute manière ça ne sert à rien de parler de Sara. Sara n’existait de toute manière plus vraiment. Et certains souvenirs étaient trop affreux pour être rappelé à voix haute.

Même si le jeune homme en face de moi, avait connu la famine, la peur, la violence… jamais il pouvait être heureux de faire un tel métier. A moins qu’il le faisait déjà avant et qu’il se retrouvait à cause de ce crime ici…. Mais encore je m’en doute. A première vue il me parait comme un petit oiseau innocent qui n’a pas encore réalisé qu’il ne quittera plus jamais sa cage. Je l’observais, j’avais bien hâte d’entendre sa réponse sur cette parfaite petite cage dans laquelle on se trouvait. Je suis quasi sure que j’allais lui rire encore une fois au visage.

(c) code par kusumitagraph pour stand my ground
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Ganymède A. Carys



Saveur Inconnue

Messages : 44 Depuis : 08/05/2017

Situation professionnelle : saveur inconnue. un titre que je ne connais pas mais qui est dorénavant le miens. la saveur, ou la sensation perçue par l'organe du goût. un mélange qui réveille les papilles. titre mystérieux cachant la prochaine prostitution de ma chair.
Situation maritale : célibataire. je n'ai jamais céder aux charmes de quelques créatures humaines. cela ne m'a jamais intéressé à vrai dire. aujourd'hui, j'avoue regretter, ne pas savoir que je n'aurais pu le droit d'aimer, seulement n'être qu'un corps que l'on prend pour quelques sensations chimiques de plaisir pervers.
Situation politique : neutre. autrefois, j'avais une réelle dévotion envers ces hommes et ces femmes issues du gouvernement, mais aujourd'hui, c'est différent. j'accepte ma nouvelle condition, mais malgré tout, je ne peux m'empêcher de me poser des questions.

Age : 21


MessageSujet: Re: Song of Desperation - PV Lun 22 Mai - 12:02


song of desperation.
─ dance of depression ─
Elle ne chercha aucunement mon regard comme je l'avais fait lorsque j'étais arrivé à sa hauteur, non. Elle fit comme si je n'existais pas avant que je ne prenne la parole, démontrant mon envie de discuter avec elle. Calmement, elle concentra son attention sur ma personne avant de pousser un léger ricanement, comme si je venais de dire quelque chose d'absolument stupide. Je fronçais les sourcils avant qu'elle ne s'exclame sur mon interrogation. ≪ - Tu devrais plutôt demander ce qui va. ≫. Ainsi, elle n'était pas heureuse. Sans doute est-ce pour cela qu'elle avait porté ses prunelles vers l'extérieur, quêtant la liberté, espérant pouvoir retourner à notre vie citoyenne un jour ou l'autre. Mais il ne fallait pas oublier une chose ; nous étions des criminels. Nous aurions dû finir dans les cachots ou en tant que berserker. Pour moi, je n'avais aucunement perçu cela comme une malédiction mais bien une bénédiction. Nos monarques avaient fait preuve d'indulgence comme jamais ils ne l'avaient voulu le faire envers les autres hommes et les autres femmes qui n'avaient point été envoyés ici. Certes, nous étions enfermés donc. Mais on aurait pu également rester dans les cachots et ne plus être spectateur de la vie qui continuait en dehors des murs, ne plus percevoir la lumière du jour. La vie était bien meilleure ici que dans les véritables cages. ≪ - Non sérieusement, qu’est-ce qui te semble donc parfait dans cette cage en or ? ≫. Je la regardais béa. Alors elle n'aimait aucunement ses monarques ? Qu'avait-on bien pu lui faire pour qu'elle ne regrette sa vie d'avant ? J'aurais tellement aimé lui demander, mais pour l'heure, je voulais lui prouver qu'elle avait tord. ≪ - Ici, on nous admire pour ce que nous sommes. Je danse et je chante comme je le faisais jadis. Certes, peut-être que l'on aura plus l'occasion de quitter le temple, mais cela aurait été la même chose si on nous aurait envoyé dans les cachots ou dans l'arène... Après tout, on doit payer de nos crimes, même si on avait pas conscience de nos actions. ≫. Je m'arrête un instant avant de reprendre. ≪ - ...Et puis, j'ai le sentiment de me sentir privilégié. Ce n'est pas donné à tout le monde de fréquenter les familles dirigeantes chaque jours ! ≫ rajoutais-je avant de lâcher un petit rire. Je voulais la rassurer sur notre situation, mais peut-être qu'elle avait de bonnes raisons de croire l'inverse. Peut-être qu'on ne la traitait pas aussi dignement que moi ? Qu'elle devait assurer d'autres tâches que je n'exécutais pas moi-même ? Pourtant, je ne voulais pas y croire, supposant que l'on devait être tous des artistes, ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Sara Queen



Saveur Inconnue

Messages : 41 Depuis : 05/05/2017

Situation professionnelle : Saveur Inconnue
Situation maritale : Inexistante, je ne suis qu'un objet
Situation politique : Je veux le voir brûler vif!



MessageSujet: Re: Song of Desperation - PV Lun 22 Mai - 20:55

Song of Desperation


Avatar
Ganymède ✶ Sara
 





L’arène…. Cela faisait longtemps que je n’avais plus penser à lui. J’aurais mille fois préféré m’être retrouvé là qu’ici. Au moins la séparation n’aurait pas été aussi cruelle. J’aurais encore pu l’apercevoir. Alors qu’ici… les années filent et il ne devient qu’un vieux souvenir dans mon esprit. Et avec les hommes ici, j’avais même fini par me souvenir de son parfum, ou encore du sentiment que j’avais jadis approuvé en étant dans ses bras. « Il faut encore que le crime est à la hauteur de la punition. » Je n’allais pas prétendre que j’étais blanche comme neige. Certes, y avait eu des choses que je n’aurais pas dû faire. Mais ce que j’avais enduré ici… était dix fois pire que le crime commit. Est-ce le cas pour l’homme en face de moi ? Mais il n’avait à peine conscience de ce qui l’attendait ici… D’ailleurs voilà qu’il disait avoir l’impression d’être privilégié… Je le regarde un bon moment. Il était sérieux-là ? Et oui. J’éclate de rire. « Pauvre fou…. Tu ne sais même pas ce qui t’attend dans ta petite cage. » Côtoyer les familles dirigeants…. Mmm oh oui, c’est super. Si seulement l’occasion de trancher la gorge à Hector se présentait à moi…

On dirait que je parlais à un petit chiot, qui suivait son maitre partout. Quand allait-il donc comprendre qu’il n’était qu’un objet ? Même un chien fallait plus à leurs yeux que nous. Je secouais doucement la tête, libérant ainsi un peu plus mes cheveux. « Tu es bien naif, si tu penses que danser, chanter et sourire est la seule chose qu’ils exigeront de toi. » Si la vie ne m’avait pas rendu aussi amère, j’aurais surement eu pitié de lui. A une époque j’avais été comme lui… Mais c’était un autre siècle. « Et tu l’es encore plus si tu penses sincèrement qu’ils se soucient de toi. »
(c) code par kusumitagraph pour stand my ground
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Ganymède A. Carys



Saveur Inconnue

Messages : 44 Depuis : 08/05/2017

Situation professionnelle : saveur inconnue. un titre que je ne connais pas mais qui est dorénavant le miens. la saveur, ou la sensation perçue par l'organe du goût. un mélange qui réveille les papilles. titre mystérieux cachant la prochaine prostitution de ma chair.
Situation maritale : célibataire. je n'ai jamais céder aux charmes de quelques créatures humaines. cela ne m'a jamais intéressé à vrai dire. aujourd'hui, j'avoue regretter, ne pas savoir que je n'aurais pu le droit d'aimer, seulement n'être qu'un corps que l'on prend pour quelques sensations chimiques de plaisir pervers.
Situation politique : neutre. autrefois, j'avais une réelle dévotion envers ces hommes et ces femmes issues du gouvernement, mais aujourd'hui, c'est différent. j'accepte ma nouvelle condition, mais malgré tout, je ne peux m'empêcher de me poser des questions.

Age : 21


MessageSujet: Re: Song of Desperation - PV Mer 24 Mai - 4:13


song of desperation.
─ dance of depression ─
Je fronçais de nouveau les sourcils face à sa réflexion. Ainsi, elle pensait qu'elle ne méritait pas ce qui était en train de lui arriver ? Qu'elle supposait qu'elle aurait pu faire pire pour être ainsi punis ? Moi-même, je supposais que l'on avait été sévère avec moi, mais je me dis aussi que j'aurais dû faire attention avant, je n'aurais pas dû dépasser les limites. Que l'on m'avait prévenu et que, pourtant, cela ne m'avait pas empêché de passer outre les lois. ≪ - Qu'as-tu donc fait ? Moi, j'ai voulu croire à une entité supérieur... Je pensais que cela aurait pu m'aider. Du moins, je suppose que c'est à cause de ça. ≫ À vrai dire, je n'y voyais pas d'autres explications. Qui sait, peut-être que je ne m'en rendais pas bien compte. Peut-être que j'avais fait d'autres bêtises. Peut-être qu'elle-même, elle en avait fait aussi. Mais qu'importe. On en était ici aujourd'hui et c'est tout ce qui comptait vraiment. Quand ensuite je lui disais que je me pensais privilégié par rapport à d'autres, elle ne put s'empêcher de rire à gorge déployée avant de s'exprimer sur ses ressentis. ≪ - Pauvre fou… Tu ne sais même pas ce qui t’attend dans ta petite cage. ≫. Ah oui ? Et qu'est-ce qu'il pouvait bien m'attendre ici-bas de plus que ce que j'avais vécu ? À part d'être bien conscient que nous étions des serviteurs ? ≪ - Tu es bien naif, si tu penses que danser, chanter et sourire est la seule chose qu’ils exigeront de toi. [...] Et tu l’es encore plus si tu penses sincèrement qu’ils se soucient de toi. ≫. Je secouais la tête, ne voulant pas y croire. Peut-être n'étaient-ils que des rois et qu'ils nous envisageaient comme des serviteurs, mais de là à nous considérer plus bas que terre ? Je ne voulais pas y croire. ≪ - J'ai bien conscience de la vérité, nous sommes des domestiques ! ≫ fis-je donc, espérant me rattraper plus ou moins. ≪ - ...N'est-ce pas ? Qu'est-ce qu'ils pourraient me demander de plus que ce qu'ils me demandent déjà de faire, hein ? ≫. Je la regardais dorénavant insistant. Si elle disait vrai, alors je voulais savoir quoi. Je ne voulais pas être surpris, je ne voulais pas paraître sot. Je voulais être pleinement en mesure de mes compétences et être prêt face à ce qui allait m'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I DO BELONG HERE, I AM
Sara Queen



Saveur Inconnue

Messages : 41 Depuis : 05/05/2017

Situation professionnelle : Saveur Inconnue
Situation maritale : Inexistante, je ne suis qu'un objet
Situation politique : Je veux le voir brûler vif!



MessageSujet: Re: Song of Desperation - PV Mer 24 Mai - 11:01

Song of Desperation


Avatar
Ganymède ✶ Sara





Un dieu? J’arquais les sourcils. Au fond j’avais bien raison, la punition était bien plus haute que le crime. Si on l’avait mit ici rien que parce qu’il avait voulu croire en quelque chose de plus puissant que les imperators. « Et ca t’a aidé de croire dans un être supérieur ? » Moi j’y croyais pas. On ne se trouverait pas dans une telle situation si il y avait en haut quelqu’un de bien puissant qui pouvait remédier à notre condition. A moins que le diable en personne existe.. là je pouvais bien encore comprendre noter calvère. « Moi c’était une virée nocturne » Bon j’avais omis le fait qu’on m’avait également accusé de meurtre. Mais théoriquement ce n’était pas moi qui avait du sang sur les mains, c’était Hayden qui l’avait tué. Mais peu importe, j’aurais toujours prit la défense de cet homme. Peu importe les conséquences. Même si je savais tout ce que cela allait me couter, je le referais sans hésitation. L’amour est stupide.. y a rien à dire.

Il disait avoir conscience de la vérité hors il parlait de serviteurs, de domestiques…. Loin de à la vrai vérité. Quelque part, il voulait peut-être pas ouvrir ses yeux. Pourtant ca coulait tellement de sources…. Je ne répondis pas. Je détournais mon regard du sien, pour observer le ciel bleu. Je pouvais comprendre son envie de savoir ce qui l’attendait. Est-ce que cela allait l’aider ? Non. Car c’est impossible de se préparer à une telle chose. Une chèvre ne peut pas se préparer pour l’abattoir non plus…. Qui sait sur qui on va tomber, ce qu’il souhaite de nous. Mais depuis bien des années, j’avais perdu toute ma pitié. Tout ce qui faisait de moi humaine, je l’avais égaré quelque part. Alors finalement je tourne mon regard vers l’homme. « Ouvres tes yeux… Ne vois-tu donc pas la tenue légère qu’on doit porter ? L’hygiène stricte de vie qu’on nous impose ? Sans parler encore des regards de certains hommes ou encore les chambres privés? » Je lui laissais un peu le temps pour réfléchir avant d’ajouter. « On n’est ni domestiques, ni serviteurs et encore moins prisonniers… on n’est que des esclavages. Et si jusqu’à maintenant on te fait chanter et danser… et bien tant mieux pour toi. Mais cela ne durera pas… Tôt ou tard on va attendre autre chose de toi. De bien plus charnelle. » Je l’observe. SI là il n’avait toujours pas comprit c’est que j’avais affaire avec un idiot de premier service. Ou alors il voulait vraiment croire aveuglement dans ce gouvernement… Mais dans ce cas-là, c’était quand même un idiot.
(c) code par kusumitagraph pour stand my ground

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




I DO BELONG HERE, I AM
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Song of Desperation - PV

Revenir en haut Aller en bas
 

Song of Desperation - PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stand My Ground ::  :: Temple of Doom :: Quartier des Saveurs-
Sauter vers: